Synapse : l’interlocuteur les missions en entreprise

Infos pratiques
30 novembre 2015

Synapse est une association loi 1901 qui a pour objet de faire le lien entre les doctorants et les entreprises dans le cadre des missions d’expertise-conseil. Il sera possible de prospecter les entreprises susceptibles d’être intéressées par une mission d’expertise-conseil et d’établir un catalogue d’offre de missions.

Origine du projet

Un des projets de D2I2 est de créer une association qui a pour but de favoriser les missions de doctorat-conseil.

D’après son contrat doctoral, un doctorant peut s’investir, à temps partiel, pendant tout ou partie des trois années de préparation de son doctorat, dans un projet défini conjointement avec une entreprise ou un organisme. Le format est de un ou deux jours par semaine, ou concentrée sur un mois et demi par exemple et ne peut excéder, en durée cumulée, plus de 32 jours par an.

Ces missions doctorales sont très variées (expertises, veille technologique, veille scientifique ou réglementaire, recherches bibliographiques, état de l’art sur un sujet, formation, études de faisabilité, conseil en management, études diverses, etc…) et sont une excellente opportunité pour les doctorants de mettre en œuvre leurs compétences pour des activités et dans des contextes différents : beaucoup de compétences détenues par les docteurs sont « transférables », et Synapse peut donner la possibilité de s’en rendre compte à travers des réalisations professionnelles concrètes.

L’objectif de cette initiative est aussi de permettre aux entreprises, en particulier les PME/TPE et surtout celles qui sont à proximité de Paris-Saclay, de mieux profiter des compétences des professionnels de la recherche que sont les doctorants. Les entreprises trouveront auprès des doctorants-conseil des solutions à leurs besoins/problèmes, proposées à un tarif compétitif.

Une mission doctorat-conseil est également l’occasion pour les doctorants de découvrir l’éventail des opportunités de carrières s’offrant aux docteurs dans les entreprises.

Ce type d’échanges permettra également de se constituer un réseau professionnel, ce qui pourrait améliorer l’employabilité des docteurs.

Comment Synpase fonctionne?

L »association a donc pour but de promouvoir ces missions de doctorat-conseil, ce qui se traduit par:

  • en ce qui concerne les doctorants : faire un sondage sur les compétences que chacun peut mettre à disposition, quelles sont les missions que chacun aurait envie de faire, …
    → Il faut formuler la proposition qu’on fait aux entreprises : catalogue d’offres de service.
  • en ce qui concerne les entreprises : faire une prospection commerciale, c’est-à-dire aller les voir en leur montrant un catalogue d’offres de service, et leur proposer la prestation d’un doctorant.
    → Il faut regrouper les missions dans un catalogue d’offres de missions.

Par la suite, lorsqu’il y aura des retours des entreprises l’association pourra aiguiller les doctorants vers des choix de formations qui sont adaptées au contexte des missions doctorant-conseil (soit parce que cela correspond à des compétences demandées par les entreprises, soit parce que cela améliore les chances d’un doctorant pour décrocher un contrat de prestation).

Par exemple, si on sait que certaines compétences sont nécessaires pour une mission A, que la junior-entreprise a connaissance d’une formation adaptée, elle pourra alors associer la formation à cette mission. Toute mission ultérieure dans le même domaine que la mission A nécessitera donc cette formation.

Lorsque les missions seront regroupées dans le catalogue de missions, que plusieurs doctorants auront trouvé une mission grâce à la junior-entreprise, l’objectif sera de toujours améliorer la communication entre le monde des entreprises et celui de l’université. Le démarchage des missions continuera, l’offre de formation sera améliorée (étoffée et ciblée).

Plus concrètement…

L’association sera donc un intermédiaire entre les doctorants et les entreprises, dans le but de faire émerger des missions. Elle ne gagnera aucun bénéfice lors de la facturation des missions : elle passera le relais à l’employeur du doctorant pour établir la convention pour la mission, dans laquelle Synapse n’apparaîtra pas. Le contrat de la mission doctorat-conseil est triparti entre le doctorant, son employeur (université, CNRS, CEA, …) et l’entreprise hôte du doctorant : La mission est facturée par l’université à l’entreprise et l’argent de cette mission est reversé au doctorant.